Skip to main content

La Mauritanie coupe Internet pour cause d’ examens scolaires

Après les gouvernements qui coupent internet pendant les élections, la palme d’or est à décerner au gouvernement mauritanien qui bloque l’accès à l’internet mobile pour cause d’examens scolaires… pendant 3 jours lors du brevet et jusqu’à 5 jours lors du BAC et cela de 8 heures à 18 heures. Bravo ! Bravo !

Le noble objectif avancé est de lutter contre la tricherie. Car vous et moi savons à quel point tous les élèves sont friands de « wazap, le facebouc et les rezo socios »

Cependant comment les entreprises et particuliers sont sensés conduire leurs activités étroitement liées à internet ? Quel dédommagement leur sera octroyé pour le chiffre d’affaire perdu pendant cette période ? Quid du manque à gagner des opérateurs?

Couper internet et l’accès aux réseaux sociaux pour empêcher les candidats de tricher c’est bien beau mais qu’en est-il des SMS ? Pourquoi l’État, s’il est si motivé que cela:

  • n’organise pas des fouilles à l’entrée des salles d’examens ?
  • ne confisque pas les smartphones récupérés chez les récalcitrants et potentiels tricheurs ?
  • n’investit pas simplement dans des brouilleurs de signaux pour tous les centres d’examens ? C’est cher ?
  • n’observe pas ses homologues pour savoir comment lutter contre ce problème de tricherie? si ça en est vraiment un…
Partager :

Ahmed WAGUEI

Internet & Movies lover. Sleep & Food master.