Skip to main content
Photo by Annie Spratt on Unsplash - Ahmedwaguei.com

10 bonnes raisons pour ne pas fêter son anniversaire

Originellement posté il y a quelques années sur mon ancien blog Kouman. Repris ici pour la nostalgie et la postérité.

Je vais faire court et tuer le suspense dès à présent: Je n’aime pas les anniversaires ni toute la gymnastique qui va avec. J’ai mes raisons et mon avis bien tranché sur la question. Mais suite aux incessantes questions à ce sujet, je me suis dit que je mettrai tout ça sur clavier. Histoire que tout le monde puisse être tranquille. Car en vrai, j’ai très souvent des échanges du genre :

Eux: Tu fais quoi pour ton anniversaire?

Moi: Rien.

Eux: Pourquoi? Comment ça rien

Moi: Je ne fête pas mes anniversaires. Je ne l’ai jamais fait. Et je ne compte pas le faire maintenant non plus.

Eux: *Me regardant tel un extraterrestre tombé de son vaisseau spatial* T’es sûr que ça va? Tu n’as pas une petite commotion cérébrale par hasard? Qu’est-ce qui cloche chez toi au fait?

Alors si vous voulez bien, la suite c’est juste en dessous. Les 10 bonnes raisons pour ne pas fêter son anniversaire. Vous les trouverez rangées de la plus importante à la plus importante.

  1. Pour ne pas frustrer les gens. Ceux qui ne seront pas invités risquent de m’en vouloir. Ceux qui n’auront pas de cadeaux à offrir vont se sentir mal à l’aise pendant la fête ou vont prétexter être occupés pour ne pas venir. Ne frustrons personne svp. N’organisons pas de fête.

 

  1. Pour ne pas jouer les mendiants. Avouez-le, les fêtes d’anniversaire de nos jours, ressemblent plus à une vaste escroquerie organisée qu’à un moment de réjouissance. Entre les cadeaux pratiquement obligés si tu ne veux pas passer pour un radin et les dons en espèce, on n’est pas loin d’une extorsion de fonds. Soyez sûrs que si un jour je suis suffisamment saoul pour organiser une fête d’anniversaire, c’est moi qui offrirai des cadeaux.

 

  1. Pour éviter le stress. Car trouver le lieu parfait, les invités parfaits, le DJ parfait, le traiteur parfait pour mon anniversaire ce n’est tout simplement pas possible. Se balader de table en table, saluer et embrasser tout le monde pendant toute la soirée, poser sur toutes les photos et forcer le sourire même quand on en a marre… ce n’est pas mon gâteau d’anniversaire.

 

  1. Obama ne peut pas venir en Côte d’Ivoire. J’ai passé un coup de fil aux services secrets américains et pour des raisons de sécurité évidente, il ne peut être là à mon anniv. « En tête-à-tête, oui c’est possible. » Ils m’ont dit. Mais à quoi ça sert de connaitre Obama si c’est seulement pour un tête-à-tête? « Non merci dans ce cas. » Je leur ai répondu.

 

  1. Pour rester en vie. J’ai souvent vu des gosses de l’émission Mon Incroyable Anniversaire, crier sur leurs parents lorsqu’un artiste n’a pu être réservé ou qu’une certaine salle n’était pas disponible ou lorsque son cadeau n’était pas l’hélicoptère rose auquel ils s’attendaient. Crier, bouder ou tirer la gueule devant l’un de mes parents serait plus dangereux que de faire un saut à l’élastique sans l’elastique. Et soyons francs, j’adore vivre. La mort attendra encore un peu.

 

  1. Je joue mal l’hypocrite. C’est tellement difficile de faire semblant d’aimer un cadeau que tu n’aimes pas. Je ne vous raconte pas. J’ai pourtant parfois essayé. Mais sans succès. Et ce n’est pas près de s’arrêter tant qu’on aura sur terre des gens qui offrent des cadeaux – non pas que tu aimes – mais qu’eux même adore. Par exemple si cette personne adore les nounours et que toi tu aimes les arts martiaux, elle t’offrira tout de même une belle peluche rose.

 

  1. Pour économiser. La bouffe, les invitations, le DJ et les accessoires ne sont pas toujours gratuits. Et un anniversaire qui se respecte, c’est un anniversaire où on a suffisamment dépensé pour en mettre plein la vue et faire la une le lendemain sur les réseaux sociaux. Ce qui aura pour conséquence de frustrer ceux qui n’ont pas été invités (Voir Raison 1). Et si on évitait toutes ces dépenses pour s’offrir des cadeaux qu’on aimerait soi-même? (Voir Raison 6)

 

  1. Ne pas fêter juste pour fêter. Vieillir, perdre ses cheveux, sa mobilité, ses dents, devenir incontinent, avoir Alzheimer, être un pépé grincheux, etc. est un passage obligé mais excusez-moi si je ne suis pas du tout impatient d’y arriver et encore moins de fêter ça. Quand on trouvera le secret de l’immortalité, j’aurai une très bonne occasion de faire la fête.

 

  1. Ce n’est puni par aucune loi. Heureusement qu’on est dans un monde libre. Que chacun a encore le droit de faire certaines choses sans en répondre devant la justice. J’en profite. Je ne fête pas mes anniversaires. Et j’avoue que je me porte bien depuis toujours.

 

  1. Toutes les bonnes choses ont une fin. Une fois le gâteau dévoré, tout le monde s’en va. Te laissant seul avec le ménage. Et DIEU sait que je déteste le ménage.

 

Toi qui fête ton anniversaire, qu’est-ce qui te motive? Et toi au fond qui ne fête pas ton anniversaire, qu’ai-je oublié de mentionner?

Partager :

Ahmed WAGUEI

Internet & Movies lover. Sleep & Food master.